Affleurer

Appareil de Dissolution

HERZOG propose une large gamme d'appareils de digestion - des appareils de bureau manuels à l'automatisation complète.

close

Bead One HF : appareil de dissolution semi-automatique

Perles de verre : diamètres 29/32/34/36/39 mm
Température de dissolution : 1 300 °C maximum, chauffage par induction à haute fréquence
Dosage/Mélange manuels, dissolution automatique, prélèvement manuel

Bead One R : appareil de dissolution semi-automatique

Perles de verre : diamètres 29/32/34/36/39 mm
Température de dissolution : 1 300 °C maximum, four tubulaire à chauffage par résistance
Dosage/Mélange manuels, dissolution automatique, prélèvement manuel

HAG-M-HF : appareil de dissolution semi-automatique

Perles de verre : diamètres 29/32/34/36/39 mm
Température de dissolution : 1 300 °C maximum, chauffage par induction à haute fréquence
Dosage/Mélange manuels, dissolution automatique, prélèvement manuel

HA-HF 16 : appareil de dissolution semi-automatique

Perles de verre : diamètres 29/32/34/36/39 mm
Température de dissolution : 1 300 °C maximum, chauffage par induction à haute fréquence
Dosage/Mélange manuels, dissolution automatique, magasinage des perles

HAG-HF : système de dissolution entièrement automatique

Perles de verre : diamètres 29/32/34 mm
Température de dissolution : 1 300 °C maximum, chauffage par induction à haute fréquence
Dosage/Mélange/Dissolution/Nettoyage automatiques, raccordement au spectromètre

Système HAG : système de dissolution entièrement automatique

Perles de verre : diamètres 29/32/34/36/39 mm
Température de dissolution : 1 300 °C maximum, chauffage par induction à haute fréquence
Dosage/Mélange/Dissolution/Nettoyage automatiques, raccordement au spectromètre

HP-DT 2: Dispositif de dosage semi-automatique

Dosage de flux
Précision :
+/- 3 mg dans une plage allant jusqu’à 15 g
Entrée de plateau manuelle, dosage gravimétrique entièrement automatique

Appareil de digestion

Aufschlusssystemezu HERZOG Kompetenz
close

Compétence de HERZOG

Herzog est le principal fournisseur de systèmes de dissolution pour l’industrie extractive. HERZOG propose une gamme complète d’appareils de dissolution par résistance et induction, y compris des appareils Benchtop et des systèmes de dosage et de nettoyage entièrement automatiques. En outre, HERZOG offre une compétence complète pour tout le processus de dissolution. Dans nos laboratoires d’application, nous préparons des échantillons conformément à vos directives ou testons des méthodes de dissolution alternatives. De plus, nous vous conseillons sur le choix du bon appareil de dissolution, des paramètres de dissolution, agents de dissolution, additifs et matières standard appropriés.

DetailsZurück

Processus de dissolution

La dissolution au borate est la procédure la plus fréquemment réalisée. Un échantillon est désagrégé au moyen d’un excédent de borate de lithium et déversé sous forme d’une perle de verre avec une surface plane. Pendant le processus de dissolution, les phases de matière de l’échantillon sont transformées en borates semblables au verre, ce qui crée une perle de dissolution homogène parfaitement adaptée à l’analyse par fluorescence de rayons X. La matière d’échantillon finement broyée est d’abord mélangée avec un agent de dissolution au borate (avec du lithium habituellement) dans un creuset composé à 95 % de platine et à 5 % d’or. Puis, le creuset est chauffé à une température supérieure à 1 000 °C jusqu’à ce que l’échantillon soit dissous dans l’agent de dissolution. Un mouvement de la matière fondue pendant la dissolution améliore encore l’homogénéisation de la matière. Un agent mouillant (bromure, iodure, fluorine) peut être ajouté pour favoriser le décollement de la matière fondue de la paroi de la matière platinifère. Lorsque la matière n’est pas complètement présente sous forme oxydée, il est indispensable d’ajouter un agent oxydant et de démarrer le processus d’oxydation à basse température. Une matière non oxydée forme un alliage eutectique avec la paroi platinifère, ce qui peut entraîner une baisse des températures de fusion et la destruction du creuset par la dissolution.

Phases du processus de dissolution

Avantages de la dissolution

Amélioration des résultats d’analyse  La préparation des échantillons par dissolution entraîne une amélioration significative de la précision analytique pour diverses raisons. Premièrement, les échantillons dont la composition chimique est identique peuvent se différencier par la minéralogie et la taille des particules, ce qui peut suffire à créer des différences de taux de comptage dans l’analyseur. Le processus de dissolution élimine ces facteurs et accroît ainsi la précision de mesure. Deuxièmement, l’ajout d’un agent de dissolution permet de créer une dilution lors de la dissolution, ce qui provoque une diminution de l’interaction entre les éléments à analyser et une réduction de l’effet de matrice. Troisièmement, la dissolution facilite considérablement la réalisation d’un étalonnage. D’une part, il est possible de créer de parfaits échantillons témoins adaptés à la matrice pour de multiples matières. D’autre part, des échantillons témoins synthétiques peuvent être utilisés si aucun échantillon témoin référencé n’est disponible. Des échantillons témoins synthétiques peuvent être fabriqués en conséquence pour presque toutes les matières sans qu’il ne faille réaliser des analyses de régression complexes pour la génération de courbes d’étalonnage. Prévention des erreurs : La dissolution est très importante pour l’analyse des matières par spectrométrie de fluorescence X, ICP et AA. La dissolution est une excellente méthode pour éviter des erreurs susceptibles d’avoir un impact négatif sur la précision de la méthode de mesure correspondante. La dissolution est la méthode la plus simple et la plus fiable pour éliminer des erreurs résultant d’une répartition non homogène des particules, d’effets minéralogiques et d’une qualité de surface insuffisante. Amélioration de la solution d’échantillon : La dissolution permet de dissoudre facilement des échantillons oxydiques qu’il est difficile de préparer par hydrolyse acide. Une hydrolyse acide conventionnelle des matières résistantes, telles que silicates, aluminium, zirconium, etc., dure très longtemps et conduit souvent uniquement à une dissolution incomplète. Une solution d’échantillon complète est néanmoins un facteur très important pour améliorer la précision et la fiabilité des résultats d’analyse. Parfaitement adaptée à l’analyse de fluorescence : La procédure de dissolution génère une perle de verre parfaitement adaptée aux spectromètres de fluorescence X. La perle de verre a les proportions optimales, présente une excellente homogénéité et une surface plane. Gain de temps : Un processus de dissolution type dure rarement plus de dix minutes. En revanche, une hydrolyse acide prend des heures avant de pouvoir obtenir un résultat satisfaisant. Sécurité : La dissolution est une procédure de préparation d’échantillons sûre qui peut s’effectuer sans acides et réactifs nocifs. Des mesures de sécurité particulières ne sont donc pas nécessaires. La procédure de dissolution est particulièrement sûre si la fusion et le déversement de la matière fondue ont lieu dans un appareil avec manipulation automatique des échantillons. Groupes de matières typiques adaptés à la procédure de dissolution : - Silicates d’aluminium - Minerais d’aluminium, alumine - Carbure - Ciment, farine crue, béton - Minerais de chrome - Poussières de charbon et dépôts dans le four - Minerais, scories et concentrés de cuivre - Minerais de fer, laitier ferreux et autre - Fer fritté, scories d’acier, alliages de fer - Minerais et scories de plomb - Minerais et scories de manganèse - Alliages métalliques - Minéraux et minerais - Minerais de niobium et de tantale - Minerais de terres rares - Silicates et silicates d’aluminium - Phosphates et carbonates - Poussières - Minerais et concentrés d’étain - Minerais de titane - Minerais de tungstène - Métaux d’apport - Zircon : carbure de silicone et de bore

Grupos típicos de materiales que son adecuados para el proceso de fusión:

- Silicatos de aluminio - Mineral de aluminio, óxido de aluminio - Carburo - Cemento, clínker, hormigón - Mineral de cromo - Ceniza de carbón y depósitos de hornos - Mineral de cobre, escorias y concentrados - Mineral de hierro, escorias y similares - Sinterizado de hierro, escoria de acero y aleaciones de hierro - Mineral de plomo y escorias - Mineral de manganeso y escorias - Aleaciones metálicas - Minerales y menas - Mineral de niobio y tántalo - Minerales de tierras raras - Silicatos y silicatos de aluminio - Fosfatos y carbonatos - Polvos - Mineral de estaño y concentrados - Mineral de titanio - Mineral de wolframio - Consumibles de soldadura - Circonio: carburo de silicio y boro

Fondants et additifs

Le fondant utilisé est le borate de lithium ou le borate de sodium. Le borate de lithium est couramment utilisé car il n’interfère pas avec l’analyse du sodium dans l’échantillon. De plus, contrairement au borate de sodium, il ne provoque pas de rétention d’eau sur la surface des perles. Le borate de lithium est disponible sous forme de tétraborate de lithium Li2B4O7 (LiT) et de métaborate de lithium LiBO2 (LiM). Le choix du LiT, du LiM ou d’un mélange des deux dépend, entre autres, du point de fusion souhaité et de l’acidité ou de la basicité de l’échantillon. Le LiT réagit avec les oxydes basiques, le LiM avec les oxydes acides. La combinaison du fondant et de l’échantillon doit être aussi neutre que possible. Les agents oxydants garantissent que tous les composants de l’échantillon sont oxydés avant le début du processus de dissolution. L’oxydation est une étape cruciale pour éviter tout endommagement de l’ustensile en platine. Les agents mouillants réduisent la tension superficielle de la matière fondue et facilitent le retrait de la perle de la coque.

Fluctuation

close

HAG-6 HF

HAG-HF

Bead One R

Bead One HF

HAG-6 HF